Brèves aériennes : Alitalia, Twin Jet, easyJet, Corsair, Latam airlines, Ryanair, Volotea, etc…

A compter du 2 juin, Alitalia reprend ses liaisons directes entre Rome et New York, ainsi que ses vols à destination de l’Espagne (Rome-Madrid et Rome-Barcelone) et ses liaisons directes entre Milan et le sud de l’Italie. La compagnie assurera un total de 36 % de vols supplémentaires par rapport au mois de mai, en exploitant 30 lignes au départ de 25 aéroports, dont 15 en Italie et 10 à l’étranger.
En particulier, au départ de Milan Malpensa – l’aéroport où la compagnie poursuivra ses activités aériennes jusqu’à la réouverture de Linate – Alitalia assurera, en plus des 8 vols quotidiens vers Rome Fiumicino, 2 vols aller-retour quotidiens vers Bari, Catane et Palerme (sauf prolongation éventuelle des restrictions sur le transport aérien à destination et en provenance de la Sicile actuellement en vigueur) et 4 vols quotidiens en Continuité territoriale vers Cagliari, Alghero et Olbia.

Ryanair annonce la fermeture de la base de Lauda à Vienne après que les syndicats ont rejeté le plan d’ajustement qu’il entendait mettre en œuvre. La fermeture sera effective le 29 mai et entraînera le licenciement de 300 collaborateurs, dont des pilotes et du personnel de cabine (TCP).

Air France va opérer 4 vols par jour entre Alger et la capitale française Paris à partir de mercredi prochain afin de rapatrier ses ressortissants bloqués en Algérie en raisons de la pandémie du Covid-19.

Volotea vient de présenter un plan ambitieux de réactivation des opérations pour cette saison estivale avec le lancement de 40 nouvelles liaisons domestiques en Espagne, Italie, France et Grèce.
En Espagne notamment, elle renforce sa présence et lance 15 routes, dont 13 vers les îles Baléares. Avec cette expansion, Volotea double son offre dans le pays et s’envolera vers deux nouveaux aéroports: Saint Jacques de Compostelle et Grenade. Dans ses bases des Asturies et de Bilbao, elle double sa présence avec un deuxième avion dans chacune d’elles.
De plus, sur les 15 nouvelles liaisons en Espagne, Volotea prévoit d’en ouvrir 15 autres en France, huit en Italie et deux en Grèce. En Europe, il desservira également deux autres nouveaux aéroports: Beauvais en France et Bologne en Italie.

Finist’Air rachetée par W3 pour en faire la compagnie aérienne bretonne au service des territoires. Finist’Air a obtenu en mars dernier le renouvellement de la délégation de service public pour la desserte d’Ouessant depuis Brest. L’offre est enrichie avec une desserte assurée désormais également l’été. Les tarifs restent les mêmes pour les insulaires. Pour les passagers réguliers (semi insulaires, entreprises…),
une carte d’abonné disponible au prix de 90€ par an offrira le droit à 30 % de réduction sur chaque vol. Afin de faciliter les réservations, le site internet de la compagnie permettra d’ici l’été les réservations en ligne avec paiement sécurisé et la génération de billets électroniques. Les vols Brest <-> Ouessant reprendront le 2 juin prochain. La création d’une ligne régulière Brest-Nantes est à l’étude. Elle pourrait voir le jour fin 2020. D’autres villes bretonnes pourraient accueillir Finist’Air sur leur aérodrome mais les projets sont moins avancés à ce jour. Pour ce faire, un nouvel avion de 9 passagers (Cessna Grand Caravan) est venu compléter la flotte début mai.

Ukraine International Airlines a été contrainte de suspendre tous les vols réguliers jusqu’au 14 juin 2020 suite à des restrictions du gouvernement Ukrainien

Pour aider les entreprises à la reprise de leurs activités, Twin Jet propose un service de navette privatisée au départ de 4 aéroports (Paris-Le Bourget, Lyon, Toulouse, Marseille) pour toutes destinations.

easyJet annonce une reprise des vols à partir du 15 juin depuis Nice, Paris CDG, Toulouse Bordeaux, Nantes, Lyon et Lille. Les opérations de vol reprendront également au Royaume Uni depuis Londres Gatwick, Bristol, Birmingham, Liverpool, Newcastle, Édinbourg, Glasgow, Inverness, Belfast, et l’Île de Man, ainsi qu’en Suisse depuis Genève, au Portugal depuis Porto et Lisbonne et en Espagne depuis l’aéroport de Barcelone.
Dans un premier temps, la reprise d’activité de la compagnie concernera une majorité de vols domestiques et quelques vols internationaux. La compagnie aérienne prévoit d’augmenter le nombre de vols à mesure que la demande des clients continuera de croître et que les restrictions seront assouplies. Pendant la période d’immobilisation de sa flotte, easyJet a maintenu les avions en état de vol afin de permettre à la compagnie aérienne de reprendre rapidement son activité.

Corsair lance une offre tarifaire spéciale dédiée aux besoins de ces étudiants. Paris – Fort-de-France ou Pointe-à-Pitre 329 € TTC * Paris – La Réunion 449€ TTC * Valable pour tout achat réalisé jusqu’au 15 juillet 2020 et pour une période de voyage comprise entre le 26 juin 2020 et le 16 août 2020 pour la Réunion, et le 26 juin 2020 et le 9 août 2020 pour les Antilles, l’offre comprend une franchise bagages de 2 x 23 kg en soute.
Des tarifs préférentiels aller/retour sont également proposés aux étudiants, avec un dernier retour possible le 14 octobre 2020 depuis la Réunion et le 21 octobre 2020 depuis les Antilles.

Qatar Airways renforce encore davantage ses mesures de sécurité à bord pour protéger les passagers ainsi que les membres d’équipage. La compagnie met en œuvre plusieurs changements, notamment un service à bord modifié afin de réduire les interactions entre les passagers et le personnel de bord qui devra dorénavant porter une combinaison EPI (Équipement de Protection Individuelle), déjà mise en place depuis plusieurs semaines, incluant notamment des gants et des masques.
De plus, le port du masque deviendra obligatoire sur les vols Qatar Airways à partir du lundi 25 mai prochain. La compagnie aérienne recommande aux passagers d’apporter leur propre masque pour des raisons de confort.

Lors de sa réunion du jeudi 14 mai, la commission des affaires européennes du Sénat s’est prononcée sur le régime applicable au remboursement des billets aériens inutilisés en raison de la pandémie de Covid-19, afin d’assurer la pérennité des compagnies nationales dans le respect des droits des passagers. Fondée sur l’article 94 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne – qui impose à toute mesure prise dans le domaine des transports de prendre en compte « la situation économique des transporteurs » -, la proposition de résolution européenne et l’avis politique adoptés par la commission tendent à garantir la réalité du droit au remboursement des billets inutilisés, alors même que la trésorerie des compagnies aériennes est insuffisante pour assumer dans l’immédiat un remboursement intégral en numéraire.

Au cours de la discussion, les orateurs ont unanimement soutenu le principe du remboursement. Ils se sont félicités des propositions formulées hier par la Commission européenne, qui tendent à protéger les consommateurs contre tout risque en ce domaine, lié à l’éventuelle faillite d’une compagnie. Ils ont toutefois regretté que la Commission européenne se soit abstenue de proposer la création d’un fonds de garantie à l’échelle de l’Union : tous auraient préféré cette solution à la mise en place de fonds nationaux préconisée par la Commission.

Latam airlines augmentera de manière progressive ses activités internationales et nationales pendant les mois de juin et de juillet, offrant aux passagers des options plus flexibles, des tarifs plus bas et des mesures sanitaires accrues.
En juin, Latam airlines Brazil assurera quatre liaisons internationales : de São Paulo à Francfort, Londres, Madrid et Miami. Depuis Santiago, Latam airlines Group assurera également des vols vers Miami et São Paulo, un hub important par lequel les clients pourront accéder aux trois destinations européennes mentionnées. D’ici juillet, le groupe prévoit de passer à 13 destinations internationales.
Sur le plan intérieur, alors que Latam airlines Brésil assurera 74 liaisons, Latam airlines Chili desservira 12 destinations, parmi lesquelles La Serena, Copiapo, Temuco et l’île de Pâques. De même, la filiale équatorienne travaille à la reprise des vols domestiques en juin et les filiales colombienne et péruvienne en juillet, le tout dans la mesure où les autorités le permettent.

Laisser une réponse

  • (will not be published)